25è Salon des Vins de La Frette Isère

les 8 & 9 avril 2017- salle des fêtes, route de St Etienne de St Geoirs

 

Des travaux scientifiques ont démontré que la mortalité par atteintes cardio-vasculaires était nettement plus faible chez les Français, buveurs de vin, ainsi que dans d'autres pays méditerranéens par rapport aux autres pays industrialisés. Ce phénomène est une des composantes du paradoxe français ...L'étude dite "des 7 pays" a démontré cette action. consommé avec modération, il est un acteur de santé.

3 facteurs renforcent notre myocarde: l'entrainement physique, l'alcool à dose modérée et des polyphenols des plantes. Le vin contient évidemment de l'alcool, mais le vin rouge contient également des polyphenols, tel le resveratrol dont la concentration est 30 fois plus élevée que dans le jus de raisin: pour 10cl, le vin rouge contiennent 3mg environ de resveratrol alors que le jus de raisin rouge n'en contient que 0,1 mg. La teneurs des raisins blancs est encore moindre (0,02mg, et le vin blanc 0,1mg.
Le resveratrol agit contre le diabète, l'arteriosclerose, renforcerait les défenses immunitaires et aurait une action contre le cancer De plus, certains phenols (anthocyane) agissent contre l’agrégation plaquettaire responsable des infarctus.

On peut citer cette phrase classique de Pasteur:« le vin de France aliment, c'est-à-dire le vin naturel, peut, à bon droit, être considéré comme la plus saine, la plus hygiénique des boissons ».
Cette phrase, qui fait du vin un alicament, justifie aussi sa place dans la civilisation occidentale.